Et c’est parti pour une nouvelle journée découverte. On commence par le marché soit 6 stands qui se battent en duel avec quelques fruits et légumes, gâteaux et plats préparés. On se fait une petite matinée tranquille au camping  sous les litchiers, manguiers et au milieu des plantes et fleurs. Notre hôtesse adore jardiner et ça se voit !

DSC03001

DSC03020

DSC03021

DSC03025

Nous partons sur les routes autour de Houïlou, visite guidée proposée très gentiment par Christelle et Yannick avec leurs enfants. On roule vers Poro, puis on emprunte une route difficilement carossable (vive le 4X4 toujours) et nous voilà au bord d’un trou d’eau prêts pour la baignade. Les enfants sont ravis. D’abord timides, ils finissent tous par s’en donner à cœur joie et sauter à qui mieux mieux ! L’eau est fraîche, transparente... bon pas longtemps avec les remous des kids.

Yannick et Christelle

DSC03028

DSC03032

Après la baignade, direction un ancien site minier qui nous permet d’accéder à de superbes points de vue côté mer et côté vallée. C’est magnifique. Yannick prend le temps de nous expliquer, il connait bien étant de la région, il a aussi une formation de géologue.

Ptéroglyphe

DSC03041

DSC03046

DSC03047

DSC03074

On aura bien roulé, plus de deux heures en tout. On finit par un petit apéro sous la lampe suspendue au litchier. Il faudra revenir en décembre, Houaïlou est connue pour sa fête du litchi .

 

Pour notre dernier jour, nous avons droit à notre cours privé autour de la noix de coco. Marco veut connaître toutes les astuces. C'est Carlo le fils aîné de la famille qui nous fait le show. Tout le monde profite du spectacle, même les chiens tentent de grapiller leur part!

DSC03078

DSC03082

DSC03084

DSC03086

DSC03092

 La noix de coco fraîchement râpée est mise de côté, elle finira dans une bonne salade tahitienne de retour à Nouméa.

 

En attendant, nous reprenons notre route vers le Nord et Poindimié pour profiter de sa jolie plage de sable blanc. Sur le trajet, nous tentons une petite randonnée vers une cascade. Les indications sont sommaires. Nous nous retrouvons sur un sentier envahi par les herbes et les plantes, il n'est visiblement plus pratiqué. Nous rebroussons chemin mais l’espace d’un instant, nous nous serions crus en pleine jungle.

DSC03106

DSC03113

 

DSC03107

Notre séjour se termine, nous décidons de rentrer par la route aux  500 virages, histoire de tester mon estomac. Grâce aux huiles essentielles, ça passe ! Quel plaisir que de retrouver la « civilisation » et les douches chaudes !

DSC03169